Ray Jones

Monica Karpinski and Caragh Robinson

Introduction

Ray Jones, "How we spent our furlough"

Ray Jones, “How we spent our furlough”, 1917. University of Melbourne Archives, Ray Jones collection, 1981.0081, box 5 item 2/1/2

Nous avons décidé d’examiner l’expérience de la guerre, qui ne se concentre pas exclusivement sur le conflit et les champs de la bataille. Nous avons choisi ce sujet parce que nous voudrions développer l’idée d’un « autre côté » de la vie au Front qui souvent n’est pas prise en considération.

Pour explorer cette idée, nous travaillons sur trois documents : le journal intime de Ray Jones (coécrit par T.Tait,) 23e  Novembre à 17e  Décembre 1917, les journaux de Ray Jones 1916-1917, (transcrit par Col. Glen MacIntyre,) et le guide de voyage par E. Delamasur (date inconnu) rédigé par Ray Jones pendant ses vacances. Continue reading

Un manuel bien utile

Cheng Michelle Tseng

Soldiers' Spoken French

“Soldiers’ Spoken French with Correct Phonetic Pronunciation” by Helene Cross, published by EP Dutton and Co, New York. Private collection.

La première archive est un petit livre intitulé «Soldats Français Parlé» (Soldier’s Spoken French). C’est un livre qui aide les soldats australiens à apprendre le français. Il était très difficile pour les soldats australiens de vivre en France quand ils ne savaient pas parler Français. Ainsi pendant la première guerre mondiale, les soldats ont utilisé un livre pour apprendre le vocabulaire, la prononciation et la grammaire. Continue reading

The dernière heure: étude des poèmes

Jess Bakker

Derniere Heure, Ray Jones collection

The “Derniere Heure” published at the Australian Section, GHQ, 3rd echelon, president Sgt L Millard, 1919. University of Melbourne Archives, Ray Jones collection, 1981.0081, box 7 item 5/1/5

Le journal de guerre, ‘The Dernière Heure’ publié en 1919 contient des anecdotes, des poèmes, des lettres à l’éditeur, des dessins, des articles, et des hommages à et par l’Armée Impériale Australienne (A.I.F). Produit par l’A.I.F. en 1919, à l’époque The Dernière Heure a fourni une vision rétrospective de la première guerre mondiale, et de la victoire des Alliés. L’A.I.F était le nom donné aux bénévoles de l’armée australienne qui sont partis à l’étranger pour se battre pendant la première et la deuxième guerre mondiale. Les deux éditeurs, James Richard William Taylor et Cyril Leyshon White, étaient soldats de deuxième classe dans la première division de l’A.I.F. Continue reading

Première Guerre Mondiale: premières impressions de la France

Alyssa Becht, Rebecca Kirk et Tamara Tubakovic

Introduction

EJ Batten letter

page 2, letter from EJ Batten to “Rip”, France 11 July 1918. University of Melbourne Archives, EJ Batten collection, 2002.0019

Pendant  la Première Guerre Mondiale beaucoup de soldats australiens ont voyagé dans des pays qu’ils n’avaient jamais vus. Ces soldats n’ont pas seulement connu une guerre en Europe, ils ont aussi vu des pays différents et ont fait l’expérience d’autres cultures. Curieusement, le contenu des lettres et des journaux de certains soldats donnent l’impression d’avoir affaire à des touristes en vacances plutôt qu’ à des soldats se battant dans une guerre mondiale. A travers les lettres et journaux de quatre soldats australiens qui se sont battus en France, nous explorerons leurs diverses impressions et interprétations de la Première Guerre mondiale. Continue reading